Accueil

Les histoires sont comme des arbres; plantées dans la terre de nos ancêtres, elle font bourgeonner en nous des semences de sagesse.


Élisabeth Desjardins est fascinée par l’être humain, le conte s’est retrouvé sur sa route comme un transmetteur de sagesse ancienne, le reflet de la psyché humaine, des métaphores de la vie. Détentrice d’un baccalauréat en psychologie et d’un diplôme en art-thérapie, elle anime des ateliers intitulés : Et si la femme m’était racontée à travers les contes de fées qui a pour but de redonner aux femmes leur pouvoir créateur.

Son expérience comme marionnettiste au Théâtre sans fil, sa formation en danse, ses stages en clown, en marionnette, lui ont permis de développer une présence et une gestuelle particulière. Ainsi, le récit de ses contes se fait tout en mouvement.

Ayant plus de 10 ans d’expérience comme éducatrice et animatrice de lecture avec les jeunes, elle a monté ses propres spectacles de contes pour les enfants qu’elle présente dans les écoles et les bibliothèques. Élisabeth Desjardins est une artiste du programme La culture à l’école du ministère de la culture et des communication du Québec. Elle fait actuellement L’Heure du conte Desjardins à la bibliothèque de Montmagny.

Pour les adultes, elle a participé à de nombreux collectifs et duos dans divers événements et soirées. Elle a entre autres contés au Festival Bouche à oreilles et au Dimanche du conte à Montréal ainsi qu’aux Rendez-vous des Grandes gueules à Trois-Pistoles. Elle a également participé au Festival international du conte Francophone en Israël, au Festival d’ici et d’ailleurs au Nouveau-Brunswick et à la Maison du Québec à Saint-Malo.

Elle a créé un spectacle de contes solo pour les adultes: « La femme qui parle avec les arbres » qui se veut une réécriture de différents contes traditionnels. Il a été présenté au Dimanche du conte à Montréal en avril 2011 et, depuis, à différents évènements au Québec et en France.